Une trace

De 1998 à 2001 j’ai énormément joué aux jeux video en ligne et fait partie de la French Frag Factory tant en tant que joueur qu’en tant que webmaster. J’ai joué principalement à Quake2 et Quake3 (chronologiquement).J’ai quitté la communauté précipitamment et pas dans les conditions que j’aurais espéré. J’ai passé beaucoup de temps et je pense pas mal contribué (certes à ma façon et le plus souvent dans l’ombre), à l’expansion cette mini-communauté (beaucoup moins que Ozh j’en convient). J’avais, je pense un niveau de jeu moyen (ptet un peu plus si on compte les joueurs occasionnels).
Je suis parfois très heureux de revoir les videos des tournois auxquels j’ai participé ou encore les démos faites d’actions in-game. Je n’ai que très rarement enregistré mes matchs et par conséquent n’apparais que rarement sur les vidéos.
En en y réfléchissant bien, je regrette pas mal que le temps énorme que j’ai passé à faire des matchs et que toute cette énergie dépensée soient oubliés. Cette période de ma vie ayant été très importante pour moi. Mais bon c’est comme ça =).

Gamers

Je viens de tomber la dessus sur un blog de libération : Sandrine Camus a suivi plusieurs tournois de jeux video et en a resorti un paquet de photos vraiment très belles et même parfois touchantes. Ces photos contrastent énormément avec celles que l’on retrouve habituellement sur les Lan parties et apporte un point de vue extérieur tout à fait intéressant tout en étant bien évidement magnifique pour certaines.

Si comme moi (dans une moindre mesure) vous avez cotoyé ces tournois, vous ne pouvez pas ne pas être touchés par ces photos : ici et pour Istanbul, ou et pour Dallas.